Didier Minot s’interroge sur les dangers de la toute-puissance du philanthro-capitalisme et réaffirme, dans un contexte de crise sociale et environnementale, la nécessité de l’action publique et de la prise en compte des mobilisations climatiques et sociales.

Lire la suite

Pour contraindre les multinationales impliquées dans des scandales environnementaux ou liés aux droits humains à prendre leurs responsabilités, un consortium d’ONG et d’organisations de la société civile s’est constitué en France pour défendre l’idée d’une loi dont l’auteur nous raconte le processus.

Lire la suite

La non-violence reste pour beaucoup assimilée à un pacifisme béat, à une posture naïve, donc potentiellement dangereuse quand le terrorisme a déjà frappé. Pourtant, au regard de l’engrenage destructeur de la haine, il semble aujourd’hui crucial de considérer l’idée d’une réponse non-violente.

Lire la suite