Manifeste pour la non-violence

,

Face à la menace climatique, à l’augmentation des inégalités et à l’incapacité des dirigeant·es à changer radicalement de cap, la tentation de la violence est forte, y compris dans les mouvements qui luttent pour un changement de société. Méconnues, les stratégies de luttes non-violentes représentent pourtant un outil puissant pour redonner du pouvoir au plus grand nombre et construire un monde juste et soutenable.

Cet ouvrage revient sur les fondements théoriques de la non-violence, philosophie ayant donné naissance à une stratégie de lutte qui constitue une force de transformation radicale et populaire. Il expose les défis de notre époque, infiniment complexes et entremêlés dans des « chaînes de déresponsabilisation » et montre comment l’action non-violente permet de s’ancrer dans une dynamique enthousiasmante et efficiente qui génère de l’espoir et transcende la peur. Les auteur·es ouvrent des pistes d’action et de réflexion pour aboutir à la création de mouvements efficaces, inclusifs et créatifs.

Presse

Presse

« Une activiste non-violente et un journaliste qui annonce la couleur » : écouter l’interview de Pauline Boyer dans l’émission La tête au carré sur France inter.

« Pour une philosophie de lutte non-violente » : écouter l’interview de Pauline Boyer sur Radio Nova.

Lire l’article de Georges Gagnaire sur le Manifeste dans le dossier « Vendre des armes, et après ? » de la revue Alternatives non-violentes.