La réforme du vrai

Enquête sur les sources de la modernité

Au terme de quatre siècles de révolution scientifique, toute remise en cause de ses méthodes, de ses exigences et de son ascendant sur l’homme semble désormais impossible. C’est pourtant ce défi que relève Nissim Amzallag.

Plutôt que d’évoquer les dangers imminents pesant sur un monde objectivé autant que dévitalisé, son ouvrage explore les fondements sur lesquels s’est appuyée la révolution scientifique et les métamorphoses qu’elle a induites dans la société. Il apparaît alors que les innovations les plus importantes, conceptuelles comme pratiques, dérivent de partis pris étrangers à toute exigence de fidélité au réel. La conscience de cette réforme du vrai (autant que de ses origines peu glorieuses) ouvre un nouvel horizon de responsabilité en émancipant l’homme de l’autorité d’une idéologie maquillée en savoir.

Postface de Frédéric Jacquemart

Manifeste pour la propriété intellectuelle de la création scientifique


Le site du GIET (Groupe International d’Etudes Transdiciplinaires)


Acheter ce livre en ligne :
Sur Decitre.fr