Suivez-nous ! Twitter - Facebook - Google+
Infolettre : abonnez-vous !
Régis Ambroise, Odile Marcel
2015
Pour remédier au gaspillage des terres dû à l’urbanisation incoordonnée, pour éviter le temps excessif passé dans les trajets et les déséquilibres graves sur les écosystèmes qu’induisent les modes d’exploitation intensifs de l’agriculture, nous devons imaginer des solutions neuves. Le monde de l’après-pétrole reste à inventer.
Hugo Carton, Pablo Servigne, Agnès SinaÏ, Raphaël Stevens
2015
Il devient urgent de se préparer aux impacts du réchauffement climatique, à la dégradation accélérée de notre environnement et à la raréfaction des ressources qui maintiennent notre civilisation en vie.
Pierre Johnson
2012
En s’appuyant sur différents cas pratiques, l’auteur se propose d’éclairer les notions encore peu connues de biopiraterie et de biocommerce éthique et d’en saisir les principaux enjeux.
Olivier Hoedeman, Satoko Kishimoto
2011
L’eau est un bien public qui a subi, dans les années 1990, une grande vague de privatisation, censée entraîner une plus grande efficacité et étendre l’accès à l’eau et à l’assainissement aux populations pauvres jusque-là non desservies. Cela a été un échec retentissant.
Alistair Smith
2010
La banane est le premier fruit consommé dans le monde. Il y a dix ans environ, elle cristallisait les enjeux : désastre toxique, économie inéquitable, Alistair Smith démontre qu’il était absolument nécessaire d’agir.
Margrit Kennedy, Bernard Lietaer
2008
Bernard Lietaer et Margrit Kennedy démontrent que des organisations ayant une bonne connaissance des attentes au niveau local sont plus à même de remplir des missions sociales. Ils militent pour que les initiatives de portée nationale ou européenne soient soutenues par l’introduction de monnaies régionales.
Vincent Commenne
2006
Dans le monde entier, des acteurs économiques, des ONG, des syndicats, des organisations de consommateurs ou des autorités publiques innovent en mettant en place une démarche éthique de responsabilité sociétale.
Pierre Judet
2005
Un ouvrage qui propose de prendre le contre-pied des discours catastrophistes et misérabilistes qui ne cessent de prédire une planète surpeuplée, affamée et irrémédiablement endommagée.
François-Xavier Verschave
2005
L’oeuvre de Fernand Braudel, qui a tant marqué la pensée historique, peut-elle ébranler le discours des économistes et des technocrates d’aujourd’hui ? Les étages « inférieurs » peuvent traiter les problèmes économiques, sociaux et politiques, et « civiliser » l’étage « supérieur ».
Mohamed Larbi Bouguerra
2003
Cet ouvrage montre que la gestion et les usages de l’eau posent aux hommes des questions essentielles sur leur mode de vie, sur leur éthique, sur leur rapport à la nature et à la biosphère.
Nicolas Rauglaudre (de)
2003
Le passage à un développement soutenable requiert de sortir d’une logique purement quantitative du temps, et de savoir mieux articuler les différents rythmes à l’œuvre dans nos sociétés.
Oswaldo De Rivero
2003
Les modèles de développement fondés à la fois sur la régulation étatique et sur le libre marché ont failli.
Boris-Mathieu Pétric
2002
L’une des particularités de la société ouzbèke s’incarne dans la diversité des pratiques linguistiques, langue russe et parlers ouzbeks utilisés selon les situations sociales.
Jean Liberman, René Passet
2002
Rien de significatif n’a été entrepris par les États-Unis et leurs alliés pour attaquer le terrorisme sur le terrain économique et financier qui lui permet de prospérer.
John Madeley
2002
Cet ouvrage démontre comment des instances internationales, telles que l’Organisation mondiale du commerce (OMC), ont subordonné un besoin essentiel de l’humanité – se nourrir – aux froides règles du libre-échange.
Suivez-nous sur  Facebook Twitter